Les Paillettes d'algues : un trésor venu de la mer !

 

Pour s’initier à la cuisine iodée, rien de plus simple avec les paillettes d’algues !

Elles ont l’avantage de s’utiliser tel quel (ou légèrement réhydratées) et d’apporter un concentré de bienfaits même à petite dose. 

 

Je vous préviens, une fois testées, vous aller les adopter…

Dernièrement, lors de l’Atelier Cuisine 3 S sur le magnésium, les participantes ont humé le sachet, puis découvert les belles couleurs du mélange à base d’algues dulse (brun-rouge), laitue de mer (verte, vous savez celle qui échoue sur les plages !) et nori (violacé-noir), avant de concocter une entrée apéritive qui a remporté un vif succès !

 

Recette Atelier Cuisine 3 S : rondelles de concombre surmontées d’un guacamole d’avocat au tartare d’algues maison réalisé avec les paillettes d’algues « salade de mer » Markal.

Il existe d’ailleurs de nombreuses variantes du tartare d’algues 

sur le Net…

copyright C3S
copyright C3S

Voici quelques commentaires des participantes à l’Atelier Cuisine 3 S

-      je n’en ai jamais acheté, car je n’aurais pas su quoi faire avec !

-      je ne pensais pas que c’était aussi facile à utiliser !

-      je n’avais jamais goûté, c’est délicieux !

-      en plus on peut s’en servir dans de nombreuses recettes, ce n’est pas un sachet qui reste au fond du placard !

L’une des participantes m’a dit qu’elle avait déjà utilisé la moitié du sachet en une semaine !

De quoi égayer vos préparations culinaires par ses couleurs, et procurer une saveur originale naturellement salée.

Quels sont leurs atouts ?

Les paillettes d’algues sont un véritable cocktail nutritif associant les bienfaits des différentes algues composant le mélange : richesse en protéines, antioxydants, fibres, en vitamines(dont B12), sels minéraux (dont magnésium) et sodium. Normal, elles l’ont puisé dans l’eau de mer ! Pour cette raison, inutile de saler en parallèle quand vous ajoutez des paillettes d’algues.

Car le magnésium marin se trouve dans les bigorneaux, les crevettes… mais rien de comparable avec la quantité spectaculaire dans les algues ! Surtout qu’il s’agit d’un magnésium très bien assimilé par l’organisme.

         Bigorneaux : 310 mg/100 g

         Crevettes : 61 mg/100 g

         Algues : 2780 à 1110 mg/100 g (Laitue de mer : 2780 mg ; Nori : 2440 mg ; Wakamé : 1110 mg)

                       Soit 110 à 280 mg de magnésium/10-15 g en paillettes !

Attention par contre à l’iode dans les algues, dont la consommation doit être surveillée pour les personnes souffrant de troubles de la thyroïde.

 

Où les acheter ?

Les paillettes d’algues sont vendues en magasin bio, au rayon épicerie le plus souvent. 

Le mélange à base d’algue nori, dulse et laitue de mer est le plus classique, mais il existe d’autres mélanges ou des sachets d’algue unique (que wakamé par exemple), dans des conditionnements allant de 40-50 g à 100 g (gros sachet car paillettes très légères !)

Avant d’acheter, vérifiez qu’il n’y a pas de paillettes blanches, indiquant une exposition prolongée à la lumière : la qualité s’en trouve dégradée !

Vous pouvez les conserver des mois voire des années, à condition de les stocker à l’abri de la lumière et de l’humidité. Sinon, la DLUO officielle est de 24 mois.

 

Leur prix ?

Sachet de 100 g à 8,79€ de « Salade de mer » Markal

En moyenne : 50 g à 4,50-5,50 €

 

Pour en savoir plus :

Dossier de l’Atelier Cuisine 3 S complet réservé aux adhérents du Club C3S.

 

Livres de recettes : 

"Algues gourmandes" de Régine Quéva et Catherine Le Joncour (Flammarion)

Régine Queva organise des cueillettes d'algues et de nombreux ateliers en Bretagne.

 

"Cuisiner aux algues" de Thierry Galais (Auzou)

Thierry Galais, professeur de cuisine en école hôtelière, grand spécialiste de la cuisine aux algues.

Des recettes accessibles et surprenantes : fromage pané aux paillettes d'algues, desserts aux fruits confits aux algues...

 

 

RETOUR