copyright C3S
copyright C3S

La châtaigne

 

 

Châtaigne ou marron ?

Arbre de la famille des fagacées, le  châtaignier produit à la fois des marrons et des châtaignes. La différence réside dans l'enveloppe : la châtaigne est un fruit cloisonné, tandis que le marron forme un seul

« bloc » (il est d’ailleurs destiné à la fabrication des fameux marrons glacés). En revanche, le marronnier d'Inde n'a rien de commun avec le châtaignier, et ses fruits (les marrons) ne sont pas comestibles. On compte plus de 700 variétés de châtaigne, dont la Comballe ou la Merle, essentiellement cultivées en Rhône-Alpes, Aquitaine et Languedoc-Roussillon.

 

Un fruit énergétique

Avec 180 kcal aux 100 g, la châtaigne fait partie des fruits les plus caloriques. Mais sa composition la rapproche plutôt des féculents puisqu’elle renferme essentiellement des glucides lents très digestes, qui diffusent leur énergie progressivement dans l’organisme.

 

Et côté sels minéraux, vitamines, elle est intéressante ?

Véritable concentré de minéraux, la châtaigne est très riche en potassium (600 mg/100g) dont le besoin augmente avec l’activité physique, et également en magnésium (45 mg/100g), en calcium et en fer. Autre atout non négligeable, la châtaigne est riche en fibres (5g/100g), et apporte également des vitamines B (utiles pour le système nerveux et E. Son taux de vitamine C (50 mg/100g) décroit vite après récolte et lors de la cuisson.

 

Copyright C3S
Copyright C3S

De l’entrée au dessert

Longtemps considérée comme la nourriture du pauvre, la châtaigne a sauvé nombre de  populations de la famine. Aujourd’hui, elle est devenue un produit à consommation saisonnière très apprécié lors des repas de fin d’année. Simplement grillée, la châtaigne est excellente à grignoter telle qu’elle, ou glissée dans une salade, avec des champignons. Elle fait également merveille en potage, cuite et mixée avec des morceaux de potimarron, et constitue la base de fameux gratins. Réduites en purée ou poêlées, les châtaignes accompagnent un civet de lapin, un poisson grillé ou une poularde rôtie. La châtaigne se décline aussi en flocons ou en farine (idéale dans les cakes et les pains),  mais aussi en « crème » (crème de marron) qui fait la base de mousses, bûches et autres desserts très gourmands !

 

A tester : Velouté léger de courge et châtaignes

 

 

RETOUR