L'oeuf

 

Sous sa coquille, il cache une mine de bienfaits plus ou moins connus. Mais comment bien le choisir ?

le conserver ? faut-il se méfier du jaune d'oeuf, riche en cholestérol ? combien en manger par semaine? quelles sont les recettes bénéfiques à base d'oeuf ?

Classés parmi les viandes et les poissons, les oeufs sont les protéines animales les plus abordables du marché : elles reviennent 3 fois moins cher !

 

D’ailleurs, 2 œufs fournissent autant de protéines qu’un steak ou un filet de poisson de 100 g environ.

La qualité des protéines de l’œuf sert même de référence à l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en raison de la présence de tous les Acides Aminés* essentiels.

 

* acide aminé : constituant des protéines

 

Les autres atouts de l’œuf

On l’oublie souvent mais il fournit du FER : 2 à 3 mg/2 œufs ce qui le rapproche de la viande rouge.

Son phosphore et sa vitamine D associés renforcent la fixation du calcium sur le squelette (bénéfique pour enfants, les séniors).

Ses pigments jaunes sont utiles pour vision (prévention de la DMLA).

Et il est peu calorique : 2 œufs = 150 kcal ; tout dépend ensuite de la recette !

L’œuf intéressant pour tous

L’allergie à l’œuf touche 0,5 % des enfants de moins de 5 ans. Donc à titre préventif, il est conseillé au moment de la diversification alimentaire du bébé, vers 6 mois, de proposer le jaune d’œuf cuit dans les préparations (car le blanc est plus allergisant que le jaune). L’œuf entier cuit est recommandé à partir d’1 an.

 

Pour les personnes ayant un taux de cholestérol sanguin élevé, pas d’exclusion abusive ! Il est vrai que le jaune d’œuf contient du cholestérol « alimentaire », mais ce n’est pas lui qu’il faut incriminer dans l’élévation du cholestérol « sanguin ». Ce sont plutôt les graisses saturées en excès qui font monter le taux de cholestérol sanguin (beurre, crème, gras des viandes et fromages). Alors, à titre préventif il est recommandé de ne pas en abuser mais l’incidence reste minime.

Bien choisir ses œufs 

La qualité d’un œuf dépend bien entendu de la nourriture de la poule et de ses conditions d’élevage.

Regardez sur la boîte mais aussi sur la coquille (surtout au marché), où figure un code (obligatoire en Europe).

 

 

Mon conseil :

Préférez les œufs pondus par des poules « élevées en plein air », bio ou label rouge.

 

Vous avez aussi le logo « bleu-blanc-cœur » (poules nourries aux graines de lin riches en oméga 3 = graisses bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire).

Les bons réflexes pour conserver et consommer les œufs

 

Recommandation : 2 à 5 œufs par semaine (préparations comprises)

 

Mes petits conseils :

 - éviter le blanc cru, il est indigeste

 -  l’œuf cuit à l’eau reste le plus digeste car aucun ajout de matière grasse : coque, mollet ou dur ou cuit façon « cocotte »

 - l’œuf au plat ou en omelette doit cuire avec peu de MG, dans une poêle antiadhésive de préférence.

 

L’œuf se consomme jusqu’à 28 jours après sa date de ponte : afin d’éviter tout risque d’intoxication, les œufs peu cuits (coques) doivent être « extra-frais » !

 

Pour d’autres infos et recettes sur l’œuf, www.cnpo.fr (centre de doc sur l’œuf)

 

 

Suggestions de recettes aux oeufs

Cuisine 3 S:

Omelette courgettes feta

Oeufs cocotte à la tomate

Salade de lentilles aux oeufs pochés

Oeuf au plat en piperade

 

 

RETOUR