Mes conseils pour bien digérer (anti-ballonnements)

 

Pour éviter que les repas vous « gonflent » au quotidien, voici de bons réflexes à adopter : choix d’aliments digestes, modes de préparation et bonnes conditions pour manger…

 

- No stress : Prenez le temps de manger sans faire autre chose (ni écran, ni journal…), en étant assis, à table et mâchez suffisamment pour ne pas avaler trop d’air.

- Limitez les crudités : et favorisez les « cuidités » c’est-à-dire les légumes cuits froids ou chauds tels la betterave rouge, les poireaux vinaigrette…La cuisson attendrie les fibres et facilite leur digestion.

- Préférez les légumes « jeunes » dont les fibres plus tendres et plus digestes, tels les jeunes pousses de salade, d’épinards ; la peau des légumes et les pépins/grains doivent être éliminés dans la mesure du possible (tomate, concombre, courgette, aubergine…) et une cuisson douce avec peu de matière grasse convient mieux.

- Préférez les fruits mûrs (banane, poire…) surtout en fin de repas type fruit en papillote, compote, poêlée de fruits en dés, fruit poché…

Tandis que leur version crue peut se positionner en début de repas tel le pamplemousse ou le melon en entrée. Optez pour le fruit frais (cru) en dehors des repas si vous le digérez mieux (pomme etc.).

-Choisissez les produits laitiers fermentés types yaourts, kéfir…car ils contiennent des « bonnes bactéries » utiles pour la digestion et l’assimilation des nutriments.

Les fromages à pâte cuite (comté, emmental, beaufort…) sont quasiment dépourvus de lactose dégradé pendant l’affinage, et se digèrent plus facilement.

-Pas d’excès de féculents (pain, pâtes…): privilégiez les versions semi-complètes en les consommant petit à petit…et alternez entre ceux sans gluten (sarrasin, quinoa, polenta…) et avec gluten (pain, pâtes…).

- N’oubliez pas d’assaisonner :  herbes et épices peuvent aussi soulager la digestion, stimuler la sécrétion des sucs digestifs, avoir un effet carminatif (favorise l'expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production). Voir notre partenaire Etal des Epices

- Repas à volume modéré : plus il est conséquent, moins il sera digeste !

 

- Boire suffisamment tout au long de la journée, en dehors des repas et modérément pendant les repas : la répartition permet une meilleure hydratation, et cela évite les ballonnements liés à une prise trop importante d’eau au même moment, surtout pendant le repas (ne pas dépasser 2 verres).

 

Quelques-unes de mes recettes anti-ballonnements :

Velouté glacé de petits pois et concombre, framboise

Quiche sans pâte au chèvre frais et asperges

 

RETOUR