DETOX mode d'emploi

 

Bon à savoir

Notre organisme produit chaque jour des déchets qu’il élimine par les voies naturelles. Lorsque tout fonctionne bien, il n’éprouve aucune difficulté. Mais les choses se compliquent lorsque nos menus prennent du volume, que les quantités de protéines, sel, graisses,  sucres et alcool augmentent et génèrent des perturbations digestives. C'est l'oxydation ! Résultat, le foie, le pancréas, le côlon et les reins fatiguent et notre belle machine s’encrasse... 

 D'autres toxiques de l'extérieur viennent aussi perturber notre organisme (pollution, pesticides...).

 

Detox'attitude

Se « détoxifier » ne signifie pas « jeûner ». Mieux vaut stimuler le tube digestif.

L’antidote de l’ « oxydation », c’est-à-dire la production de déchets (ou radicaux libres), c’est de mettre des anti-oxydants au menu.

Rien de tel que de forcer sur les végétaux tels l’artichaut, le fenouil, les radis, le citron, les choux (dont brocoli), le céleri…qui purifient le foie. Les légumes diurétiques types endives, concombre…alliés du rein et les probiotiques pour nourrir la flore intestinale (laits fermentés, kéfir, miso...).

(Voir article : aliments fermentés)

Certaines épices sont également bénéfiques : curcuma, réglisse, anis…

Sans oublier l'hydratation qui favorise l’élimination rénale des toxiques: eau, thé, tisanes, boulons, soupes...

A vous d'agir !

Recette : Jus pourpre DETOX

 

Dossier du mois :

La détoxification : comment ça fonctionne ? réservé aux adhérents du Club Cuisine 3 S(pour adhérer)

          D'où viennent les toxiques (extérieurs, internes) ?

          Quels sont les signes annonciateurs d'un trop plein de toxiques ?

          Foie, intestins, rein : leur rôle dans la détoxication 

          Infos, conseils et recettes detox

          

 

RETOUR