Nourriture réconfort : c'est bon pour le moral ! 

Aujourd’hui les études le confirment, alimentation et émotions sont intimement liées ! Du coup, pour se remonter le moral et augmenter notre dose d’énergie, nous misons sur une nourriture réconfortante… Aussi douce et moelleuse qu’une peluche, la cuisine nous reconnecte avec notre enfance. Cette attirance n’a rien de négatif, ne cherchons pas à la contourner, surtout en cette période de confinement. Au contraire, je vous conseille même de l’assumer pleinement !

 

 Chacun sa « madeleine », selon son vécu, son patrimoine culinaire.

Personnellement, j’ai besoin de recettes sans chichi, du simple, du bon : de la soupe car ma maman en faisait tous les soirs, de manger avec les doigts, de faire des petits plats mijotés qui sentent bons et qui cuisent tout seuls, des fruits en brochettes à tremper dans une petite sauce ou de la compote…sans oublier un bon thé dans l’après-midi avec des morceaux de fruits, et de temps en temps une gourmandise : crêpe, tranche de cake aux fruits de saison…

Salées ou sucrées, ces recettes calment, rassurent et remplacent notre « doudou » de l’enfance. Elles fournissent une bonne dose de câlins, d’amour et de réconfort !

Si vous mangez avec plaisir, sans culpabiliser, en prenant votre temps, vous êtes « en pleine conscience ». Dans ces conditions, il n’y a pas d’abus. Pas de panique donc.

 

Côté nutrition, je vous propose de miser sur certains nutriments bénéfiques pour notre humeur : le magnésium, les oméga 3, les vitamines du groupe B (comme « Bien-Etre »), les acides aminés nécessaires à la fabrication des neuromédiateurs telle la sérotonine (pour rester « serein » !).

 

Retrouvez la suite de notre Dossier « Nourriture réconfort » : réservé aux adhérents du Club C3S

 

 

 RETOUR