Interview de l'auteur du livre  : "Comment le microbiote gouverne notre cerveau" 

Dans son dernier livre qui vient de paraître, Denis Riché nous emmène à la découverte du cerveau, notre deuxième intestin. Ce micronutritionniste spécialisé dans le sport et l’immunité poursuit ses réflexions d’ouvrage en ouvrage…tel un explorateur insatiable ! 

 

J’ai eu la chance de lui poser quelques questions :

A qui s’adresse le livre ?

A toutes les personnes qui ont envie de savoir comment fonctionne notre cerveau, qui est une sacrée boîte noire ! Mais aussi à tous ceux qui s’intéressent aux pathologies neuro-dégénératives, psychiatriques, et aux sciences de l’éducation, notamment pour les enfants hyperactifs et les hauts potentiels.

Je suis moi-même très surpris de constater à quel point le sujet intéresse un large public : professionnels de santé, parents, patients…

 

Pourquoi ce livre ?

Pour chacun de mes livres, je pars d’intuitions cliniques lors de mes consultations, et en parallèle je compile toutes les études scientifiques. Là, j’ai regroupé pendant trois ans les résultats probants entre pathologies liées au cerveau et microbiote. Il en avait partout ! 

J’avais surtout besoin de remettre en cause des dogmes, et des approches de prise en charge inadaptées.

Je me place en tant que « lanceur d’alerte », vis-à-vis des thérapeutes, des consommateurs mais aussi des décideurs politiques, et non comme un expert.

 

Vous bousculez les pratiques des thérapeutes et des coachs sportifs aussi ?

Oui, je m’adresse aux psychiatres. D’ailleurs ceux qui ont lu mon livre ont réagi positivement, même si je ne vais pas me faire que des amis ! Il y a aussi les coachs sportifs ou préparateurs mentaux, qui ont tendance à appliquer des recettes, et qui pensent que tout est du domaine de la volonté. Je leur propose une autre voie, très concrète, qui part de notre microbiote intestinal pour comprendre les atteintes du cerveau, d’où le sous-titre du livre « Le cerveau, une deuxième intestin ».

 

Ce qui perturbe à la lecture de votre livre, c’est l’impact de la dysbiose (déséquilibre du microbiote) sur la santé mentale et de nombreuses pathologies auxquelles on n’aurait pas pensé (fibromyalgie, autisme…)!

Effectivement, et ce dès la grossesse ! La santé intestinale de la mère aura un impact chez le bébé et le futur adulte. Mieux vaut avoir une maman qui aime le poisson (oméga 3). 

La place dans la fratrie également. J’ai ainsi remarqué que la fibromyalgie touche plus souvent les femmes qui sont 3ème ou plus, car la maman ne revient pas au même niveau immunitaire après chaque grossesse.

 

Vous évoquez aussi l’impact du stress et d’hyperperméabilité intestinale sur les troubles du comportement alimentaire ou les addictions. Vous parlez d’un cercle vicieux ? 

J’ai fait un schéma très simple qui indique que stress chronique, dysbiose et anorexie ou addiction mais aussi maladies neuro-dégénératives sont étroitement liés.

Nous devons aller vers une prise en charge systémique des maladies et éviter de tout compartimenter !

En consultation on ne peut pas passer à côté du stress et des conséquences somatiques du corps : 75 % des gens qui sont en souffrance n’ont pas un projet de vie qui correspond à leurs aspirations. C’est un problème de société.

 

Votre message est également écologique.

J’ai déjà beaucoup parlé d’épinutrition dans mon précédent livre (« Epinutrition du sportif »), car on ne peut pas parler nutrition aux consommateurs sans évoquer la qualité de l’environnement, des cultures, de l’élevage…C’est quoi un bon pain ? de quel lait on parle ? Il y a bien entendu des choix alimentaires pour l’individu, mais ils dépendent à une échelle plus large de choix politiques environnementaux.

J’espère que cet ouvrage pourra marquer et sensibiliser les générations futures.

 

Denis Riché me disait en conclusion : « Ce livre est un moyen peut être inattendu d’aller à la découverte de soi-même ».

 

« Comment le microbiote gouverne notre cerveau ? » de Denis Riché, Editions deboecksupérieur, 272 pages, 25 €

 Feuilleter l'ouvrage ...

 Commander l'ouvrage ...

 

RETOUR