· 

DETOX mode d'emploi

Repas trop copieux, trop gras et trop arrosés lors des réveillons engendrent un foie surmené ! A cela s’ajoute les nombreuses molécules indésirables : pesticides, nitrates, colorants, conservateurs, édulcorants…ou des amines hétérocycliques (cuisson trop agréssive) également toxiques pour l’organisme.

 

Un foie fatigué ? 

Voici quelques signes évocateurs : nausées avec manque d'appétit le matin, langue "pâteuse", coups de fatigue après manger...

 

Comment y remédier ?

La nature est bien faite ! Notre organisme dispose de processus pour éliminer les toxiques (dans une certaine limite toutefois !).

Ce processus d’épuration nécessite un apport d’antioxydants élevé, que le foie fabrique naturellement : il s’agit du glutathion. Toutefois, un excès de toxiques peut épuiser le stock de cet antioxydant très puissant. D’où l’intérêt de compléter les apports en antioxydants par ailleurs dans notre alimentation…

L’élimination des toxiques se fait aussi par le rein en s’hydratant tout au long de la journée.

Il faut aussi assurer l’équilibre de l’écosystème intestinal (flore, muqueuse, système immunitaire) pour éviter le passage au travers de la barrière intestinale de substances indésirables (endotoxines, débris microbiens…).

DETOX ATTITUDE

1/ Réduire les « troubles fêtes »

- les aliments source de protéines (viandes grasses, fromages…),

- les graisses saturées (sauces, charcuterie, fritures …),

- le sel (favorise la rétention d’eau) et les sucres (chocolat, avec modération)

 

2/ Vos alliés

- Légumes à feuilles qui stimulent la fonction hépatique : pissenlit, endives, salades, artichaut…

- Crucifères pour leurs substances soufrées qui stimulent les enzymes du foie et favorisent la synthèse de bile et son évacuation. Choux, brocoli, radis (radis noir)…

- Citron pour son effet bénéfique sur le fonctionnement hépatique. En jus le matin, dilué ou non (si supporté), ou ajouté sur les légumes en filet.

- Laits fermentés (yaourts) riches en probiotiques 

- Fruits rouges pour leur apport en acide ellagique qui stimule la production de glutathion. Ce n’est certes pas la saison des fraises et framboises, mais la grenade oui ! Les autres baies telles mûres, myrtilles sont au rayon surgelé pour les amateurs, ou la cranberry séchée.

- Utilisez à petite dose les huiles végétales (olive, noix, colza).

 

3/ S’hydrater plus 
Il est essentiel de boire abondamment…de l’eau (laissez l’alcool un peu de côté), qui reste le plus efficace des « draineurs » de l’organisme. Cela favorise l’élimination rénale des toxiques.

Eaux minérales riches en magnésium (il stimule le transit intestinal et l’élimination des déchets)

Tisanes : boldo, romarin (stimule la sécrétion de bile), artichaut, (favorise dégradation graisses), mélisse (anti-spasmodique), chardon–marie (stimule le foie), chrysanthellum 

Thé vert et Rooïbos riches en antioxydants sont également des boissons bienvenues. Le thé « pu erh » pour ses vertus purifiantes et détoxifiantes à boire en fin de repas. Comptez 3 tasses par jour.

Autre solution intéressante, consommer des bouillons (avec légumes riches en fibres type poireau, etc.) et potages riches en eau.

 

Voir MENUS DETOX

Écrire commentaire

Commentaires: 0