Les légumes primeurs

Les légumes primeurs

 

 

 

 

 

 

C’est le moment de profiter de leurs bienfaits…

 

 

 

Ces légumes cueillis très jeunes sont plus fragiles et ils n’attendent pas ! Préparez-les dès l’achat si possible ou conservez-les le moins longtemps possible : 1 à 2 jours car ils dessèchent plus vite.

 

Côté nutrition, ils ont l’avantage d’avoir des fibres plus tendres donc ils sont plus digestes et surtout plus savoureux !

 

 

Copyright C3S
Copyright C3S

Zoom sur…

-       La carotte primeur : bien colorée elle vous permet de faire le plein de bêtacarotène pour avoir bonne mine au printemps ! A intégrer aussi dans les purées des bébés…

-       La pomme de terre primeur : elle a l’avantage d’être plus riche en vitamine C (30 mg/100g )que la pomme de terre de conservation, alors ne la cuisez pas trop longtemps !

-       Le navet primeur : peu calorique mais riche en minéraux (calcium, potassium, phosphore) !

-       Les petits oignons blancs : légers et bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire et anti-infectieux. Ne jetez pas ses tiges riches en antioxydants !

-       Le poireau primeur : riche en fibres digestes idéales pour lutter contre la constipation, sans oublier son effet diurétique dû à sa richesse en potassium et fructosanes.

-       L’asperge primeur : mêmes atouts que le poireau et donc bénéfique pour détoxifier les reins après l’hiver. Les vertes sont plus riches en antioxydants, alors variez les couleurs…

Comment les préparer ?

Pour préserver au maximum leur saveur et leur concentration en vitamines et sels minéraux, voici quelques conseils :

-       ne les épluchez pas car leur peau concentre les micronutriments : mieux vaut les brosser sous l’eau fraîche sans les laisser tremper (pour éviter la fuite en vitamines et sels minéraux hydrosolubles !)

-       évitez les cuissons longues ou agressives et préférez la cuisson vapeur ou à l’étouffée, en surveillant le temps de cuisson afin qu’ils restent croquants ou « al dente »

-       leur saveur étant moins prononcée, il faut miser sur la simplicité des préparations et le naturel, telle une poêlée de légumes primeurs en ajoutant en fin de cuisson juste un filet d’huile, quelques herbes fraîches…